Consultant Fiscal

Le prélèvement à la source

Le prélèvement à la source s’appliquera dès le 1.1.2019 . Soyez vigilants, notamment si vous avez droit à une réduction ou à un crédit d’impôt.

Le prélèvement à la source ne tient pas compte de vos avantages fiscaux.
Vous serez prélevé chaque mois d’une somme plus importante que celle réellement due.
Vous recevrez, à compter du 15 janvier 2019, un acompte de 60% du crédit ou de la réduction d’impôt, calculé sur vos dépenses de 2017, déclarées en 2018.

Mais cet acompte ne concerne que les avantages fiscaux relatifs aux investissements locatifs, aux dons, aux cotisations syndicales, à la garde d’enfants de moins de six ans, aux services à la personne, à l’accueil dans une maison de retraite médicalisées.

Prenons un exemple:
Vous êtes en couple, votre situation n’a pas changé entre 2017 et 2019.
Votre impôt s’élève à 15.233 euros. Avec l’emploi d’une aide à domicile, vous avez droit à une réduction d’impôt de 5.000 euros.
En 2018, au titre de 2017, vous avez opté pour la mensualisation et vous avez payé 1.023 euros d’impôt mensuellement, pendant 10 mois.
Dès 2019, vous paierez mensuellement 1.270 euros par prélèvement à la source, et pendant 12 mois.
En janvier, vous percevrez un crédit d’impôt de 5000 * 60% = 3.000 euros, puis le solde, soit 2.000 euros en juillet.

Attention, cet argent devra être restitué si votre crédit d’impôt n’existe plus au titre de 2018, lorsque vous ferez votre déclaration début 2019 !